Programme de parrainages d'enfants défavorisés de République Dominicaine

CONTEXTE ET OBJECTIFS

Les premiers enfants membres du programme atteignent maintenant un âge qui de par la convention de fonctionnement, devrait les faire sortir du programme.

En effet, le programme visait initialement à accompagner les enfants jusqu’à leur majorité (18 ans)

Néanmoins, il serait dommage que les effets bénéfiques du programme se voient stoppés par manque de moyens financiers pour terminer leur cursus scolaire ou entamer des études supérieures.

L’association se doit donc d’anticiper ce risque en proposant une évolution de son fonctionnement.

La poursuite d’études supérieures étant plus coûteuses que les 12€ par mois versés par les parrains ou marraines, un prolongement volontaire du parrain de sa participation ne saurait suffire, même si elle est bienvenue. Il faut donc trouver d’autres alternatives.

Par ailleurs, l’association ne peut subvenir à elle seule a un tel financement pour tous les enfants. Et malgré tout ses efforts, certains enfants sont moins assidus que d’autres.

FONCTIONNEMENT PROPOSE

Mise en place d’une enveloppe mutualisée :

  • Sur les 12€ mensuels, affectation de 2€ à cette enveloppe.
  • Recherche de financements via structures administratives françaises par S’mile et dominicaine par la fondation
  • Dons ou participations exceptionnelles.
  • Poursuite volontaire du financement par le parrain ou marraine

Mise en place d’un comité de sélection :

  • En fin d’année scolaire, ce comité de sélection choisit, en fonction de critères à déterminer (assiduité, résultats, volonté, type d’études envisagées) un ou plusieurs enfants du programme dont les frais de scolarités pourront être financés pour toute ou partie par l’enveloppe mutualisée.

Financement des études :

  • L’association, sur justificatif, recherche le financement et participe dans la mesure de ses moyens aux frais
    • de scolarité ou universitaires
    • de transport
  • En fin d’année scolaire, l’association statue sur la poursuite du financement si les résultats et l’assiduité sont au rendez-vous.

Contrepartie :

  • En contrepartie, l’enfant dont les études sont financées, s’engage à un rôle actif dans le fonctionnement et la promotion de l’association.

Leave your comment

Traduire